Comment souscrire une assurance vie ?

Une assurance vie c’est un montant que vous recevrez si vous vivez à l’arrivée du terme du contrat (assurance en cas de vie) ou un montant que vos proches empocheront si vous décédez (assurance en cas de décès). Souscrire une assurance vie se fait en plusieurs étapes.

Choisir son assureur et bien penser aux termes du contrat

Le préalable est d’abord de choisir votre assureur qui peut être une compagnie d’assurance, une banque, une mutuelle ou même, un fournisseur en ligne. Il est primordial que vous compariez les offres qui vous sont soumises pour identifier celle qui correspond le mieux à vos attentes. Mais au-delà, il s’agit d’identifier celle qui suit au maximum vos possibilités. En effet, il existe autant de variantes contractuelles dans une assurance vie qu’il y a de cas spécifiques. Par exemple, il existe des assurances vies qui sont à versement libre, selon vos convenances et celles qui imposent un versement mensuel obligatoire, assorties de pénalités en cas de rupture.

Les obligations précontractuelles

Souscrire une assurance vie oblige les deux parties (l’assureur et l’assuré) à se donner des informations réciproques. Vous devez être honnête vis-à-vis de votre assureur sur votre condition (état de santé, par exemple). L’assureur quant à lui doit vous conseiller le placement qui vous reflètera le plus.

En outre, notez bien qu’il existe des limites d’âges propres à certains types d’assurance vie.

Signer son contrat

Une fois que vous aurez identifié l’assurance qu’il vous faut auprès de l’assureur qui vous convient, vous devez signer votre contrat. Sachez tout d’abord que l’assurance est un contrat. Par conséquent, vous êtes astreints aux obligations légales du Code Civil.

Pour souscrire une assurance vie, vous devez avoir la capacité de conclure ce contrat. Ensuite, si le contrat ne porte pas sur vous, vous devez absolument avoir le consentement sur la tête duquel porte votre souscription.

Dans la même foulée, veillez à déterminer avec soins et sans ambigüité le ou les  bénéficiaire(s) de votre contrat. Vous avez toute liberté à le faire et vous pouvez les changer sans problèmes.

La signature du contrat s’accompagne généralement d’un premier versement en chèque contre lequel vous recevrez des documents légaux.